18 novembre 2007

Alain-Gérard Slama, l’accroc niqueur.

Je ne veux pas laisser un chroniqueur de France Inter, en la personne de Alain-Gérard Slama, prétendre tranquillement que l’augmentation du temps de travail est nécessaire à nos sociétés sous prétexte que la durée de vie a augmenté et que la durée du temps de travail s’en trouve réduite. C’était le 16 novembre, le matin, et l’invité était Daniel Pennac. Par un tour de passe-passe grossier, monsieur Slama, qui intitule sa chronique «  la méthode Pennac et l’ombre de 1995 », entreprend de nous démontrer, chiffres à l’appui,... [Lire la suite]
Posté par louismalta à 09:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 octobre 2007

Roselyne Bachelot prend Laporte dans le nez.

Cette dame dit faire son devoir sans se demander si elle y prend du plaisir. Dommage. On se demande de quoi elle parle. Mais ce que l'on fait sans plaisir, on le fait plutôt médiocrement. Alors elle devait parler de son métier de ministre.
Posté par louismalta à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 octobre 2007

Protégez-les tous.

Encore un chien mordu par un humanoïde. Alors qu'il se promenait gentiment sur un chemin ouvert à la circulation, un molosse a été sauvagement attaqué par une femelle qui circulait en vélo. Mordu à la cuisse, le chien a pu malgré tout se rendre à l'hôpital où il a pu être soigné. Des examens sont en cours pour vérifier qu'il n'a pas contracté la "colère", une maladie véhiculée par de nombreux promeneurs à pied, à vélo, à cheval, ainsi que par les enfants qui jouent. L'association "les gueules ouvertes" qui... [Lire la suite]
Posté par louismalta à 08:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 septembre 2007

La gratuité aurait un coût !

Eh oui, c’est comme si le monde avait reçu un coup de pied aux fesses. Il ne se passe plus un jour sans qu’un média ne parle de gratuité. Et chacun de s’émouvoir, de s’énerver, de s’affoler. Ce matin, sur France Inter, Erik Orsenna criait à l’injustice de ceux qui s’insurgent contre le prix d’un livre de poche jugé trop élevé quand on le paye trois euros alors que la moindre pizza en coûte dix. Je pense qu’Erik Orsenna devrait acheter des livres de poche plus souvent, il en connaîtrait le prix. Je suis en possession de... [Lire la suite]
Posté par louismalta à 08:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 septembre 2007

Langue de bois, cours n° 1

Premier exemple :GDF-SUEZ n'est pas une privatisation puisque Nicolas Sarkosy a dit qu'il n'y aurait pas de privatisation. En fait, l'état a pragmatiquement signé un bon accord avec le groupe Suez, lui cédant, par la même occasion, la majorité des parts. Deuxième exemple :Papa, j'ai passé un accord avec Fabien. Il m'a cédé 50% de ses parts que je vais faire fructifier pendant les neuf mois qui viennent, sachant que le bénéfice de cette opération, quand il sera réalisé, restera intégralement acquis à notre famille et viendra... [Lire la suite]
Posté par louismalta à 18:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 août 2007

MEDEF : appareil dangereux

C'est un outil au service de ceux qui n'ont d'autres objectifs que de mener encore et encore un combat d'appropriation des marchandises et des hommes. Il ne faut pas laisser le MEDEF gouverner la France à travers une marionnette qui viendrait leur offrir sur un plateau les rênes du profit. C'est donc à nous tous qu'il appartient de mener un autre combat pour montrer combien les idées insidieuses, que l'on entend à longueur d'antenne sur les médias de tout poil, sont fausses et malhonnêtes. Il y a une contradiction flagrante dans le... [Lire la suite]
Posté par louismalta à 08:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 juin 2007

Nicolas Sarkosy, le patron qu'ils voulaient.

Pourquoi Nicolas Sarkosy plait-il tant aux patrons de tout poil et de toute envergure ?  Parce qu’il prétend que la France se dirige comme une usine et que la politique d’un état se confond avec la politique industrielle. Parce qu’au bout du compte, dans son discours, l’état est à la fois, selon lui, l’entreprise, sa raison d’être, et son propre objectif. Tout comme dans l’entreprise, il pense que les personnes sont à considérer au même titre que la matière première : denrée périssable, certes, mais... [Lire la suite]
Posté par louismalta à 10:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 mai 2007

Piqûre de rappel.

Y a-t-il trop d'étrangers dans le monde ? Aux cons pressés de répondre 'oui', je dis NON. Aux cons tentés de répondre 'non', je dis STOP. Les autres, vous pouvez laisser un commentaire. PS : Je vous rappelle que cette question est extraite du réquisitoire de Pierre Desprosges au tribunal des flagrants délires. Ce jour là, l'accusé était Jean-Marie Le Pen.
Posté par louismalta à 22:20 - Commentaires [1] - Permalien [#]
28 avril 2007

Dictons de saison

Pendant les élections, le gendarme reste à la maison. Quand Nicolas cherche des voix, le radar ne travaille pas.
Posté par louismalta à 22:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 avril 2007

La Jordanie : demain, un beau pays.

A Petra, quelques femmes entre elles peuvent visiter ce site grandiose. La Jordanie permet de se faire une bonne idée des ravages que peut commettre la religion dans une société et aide à mieux comprendre la place faite aux femmes dans l’Islam. Cela va loin puisque ces femmes sont considérées comme la propriété des hommes qu’elles épousent à leur insu. Il y a, en Jordanie, un mélange des genres étonnant, une confrontation parfois violente entre ce que l’occident apporte de libertés... [Lire la suite]
Posté par louismalta à 13:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]