13 avril 2008

Ponant contre Bugaled Breizh : 1 à 0

ponantLe Ponant, un trois-mâts de 88 mètres de long  regagnait la Méditerranée depuis les Seychelles avec 30 membres d'équipage quand il a été attaqué le vendredi 4 avril au niveau du Golfe d'Aden, qui mène à la mer Rouge et au Canal de Suez.

Le mari de Carla Bruni-Sarkozy
"exprime sa profonde gratitude aux forces armées françaises et à tous les services de l'Etat qui ont permis une issue rapide et sans incident à cette prise d'otage", dit un communiqué de l'Elysée. Les détails de la libération ne seront précisés qu'après un nouvel entretien entre le mari de Carla Bruni-Sarkozy et les familles des ex-otages a-t-on encore indiqué à l'Elysée.

Dès l'annonce de la nouvelle, le ministre français des Affaires étrangères Bernard Kouchner a évoqué l'organisation du retour des otages "en France dès que possible". Le ministre a remercié "chaleureusement tous ceux qui ont contribué au règlement de cette crise".

Depuis l'attaque, Le Ponant était pisté à distance par l'aviso français Commandant Bouan, relevé par la frégate Jean-Bart, ainsi que des hélicoptères ou encore des commandos marine. Le gouvernement français avait déclenché dès la prise d'otages le"plan Pirate-mer" qui mobilise notamment des unités des commandos marine et du GIGN, dont des hommes avaient été dépêchés à Djibouti.

Libération au bout de huit jours


bugaled_breizhCe chalutier de 24m de long, construit en 1986, a coulé au large du  cap Lizard  le  15 janvier 2004 à 12h25  GMT. Le bateau de pêche, a entraîné dans son naufrage les 5 marins du bord : Yves Gloaguen, Georges Lemétayer, Pascal Le Floch, Patrick Gloaguen, Eric Guillamet.

Quelques heures après le naufrage , un communiqué de la préfecture maritime de l'Atlantique annonce qu'un exercice militaire sous-marin de l'OTAN avait lieu autour de la zone du naufrage, mais que le premier  sous-marin (le  sous-marin néerlandais Dolfjin)  ayant fait l'objet de réparations suspectes aux yeux des marins) était à plus de 20km. Le sous-marin britannique HMS Turbulent serait également suspecté car il aurait subi des réparations après l'exercice mais se serait trouvé à plus de 50 km du naufrage selon les autorités . D'autres documents mentionnent la présence à proximité du sous-marin allemand U22 ainsi que d'autres sous-marins plus loin (un sous-marin nucléaire d'attaque britannique HMS Torbay (GB) et les 2 sous-marins nucléaires d'attaque français Rubis et Saphir). Le juge d'instruction envisage également la présence d'un sous-marin inconnu venu espionner l'exercice de l'OTAN.

Cette thèse permettrait d'expliquer des anomalies constatées sur l'épave :

 

  • le fait que la fune (câble) bâbord soit étiré de 140 mètres de plus que l'autre fune ;
  • les enfoncements de la coque qui seraient dus à un coulage rapide du bateau (expliquant le fait que les marins n'aient pas eu le temps de mettre les radeaux à l'eau).

Selon Le Point qui en apporte des images, des traces de  titane ont été retrouvées sur la zone de frottement du câble qui a été étiré (fune bâbord) du chalut du Bugaled Breizh, mais pas sur l'autre câble. La présence de ces traces de titane n'est pas encore expliquée, mais relance l'hypothèse de l'accrochage avec un sous-marin, dont les peintures peuvent comporter du titane.

Un an après l'accident, l'existence d'un exercice de sous-marin en plongée à proximité du lieu de naufrage ce jour là est paru dans la presse, contrairement au communiqué officiel qui parlait d'un exercice le lendemain du naufrage.

Il existe plusieurs cas d'accrochages entre sous-marins et bateaux de pêche recensés. Ainsi dans les années 80, le bateau de pêche "Shéralga" a coulé en mer d'Irlande : la marine britannique a affirmé n'avoir aucun sous-marin dans le secteur. Pourtant un photographe amateur avait pris une photo d'un submersible britannique le matin du drame, non loin du lieu de l'accident. La Royal Navy a reconnu sa faute et a indemnisé les familles.


CHERCHEZ l'erreur :

Pour le chalutier et ses cinq morts  les familles attendent depuis quatre ans que l'armée fournisse au juge chargé de l'enquête les données des sonars.  http://www.bugaleidbreizh.com/ 


Posté par louismalta à 22:43 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Ponant contre Bugaled Breizh : 1 à 0

    C'est tout simple: le PONAN appartient au groupe CMA-CGM, 3ème groupe mondial de transports maritimes en conteneurs! Serait-il un ami du mari de Carla Bruni?? Affaire à suivre assurément!

    Posté par titourse, 15 avril 2008 à 06:36 | | Répondre
Nouveau commentaire